les choses solides peuvent être nomades mais jamais mouvement.

des moments peuvent devenir mouvement.

des moments peuvent construire un mouvement; un mouvement assemblé à l’aide de matériaux plus légers.

 

ceci n’est pas une habitation sûre.

IL N’Y A QUE TOI QUI PEUX DÉMANTELER LA STRUCTURE.

 

nous volons en éclats, trop souvent;

cela nécessitait un simple bris de verre. lorsque le verre brise quelqu’un se coupe.

ça ne me gênait pas d’être cette personne, car je pensais avoir levé le marteau qui a brisé le verre.

 

mais vois comme les murs bougent.

 

mais tu as construit un autre mur.

colonisé comme lieu et espace

                      autour d’elle

làlesilencede

 l’espaceentre

         les jambes

 

ce qui arrête le mouvement bouge.

 

mieux vaut entendre la leçon de ceux qui savent encore être en mouvement.

(Poème de Faye Mullen avec des textes empruntés aux œuvres de Sara Ahmed, de Lee Maracle, de M. NourbeSe Philip, de Niki Giannari, de Mykki Blanco.)

--

solid things can be nomadic but never movement.

moments can become movement.

moments can build a movement; a movement assembled from lighter materials.

 

this is not a secure dwelling.

YOU ALONE CAN DISMANTLE THE STRUCTURE.

 

we re shattered, too often;

it required a mere shattering of the glass. when the glass breaks someone gets cut.

i did not mind being the one because i thought i had swung the hammer that broke the glass.

 

but see how the walls move.

 

but you built another wall.

colonized like place and space

              around her

 theresilienceof

 thespacebetween

      the legs

 

what stops movement moves.

 

mieux vaut entendre la leçon d’eux qui savent encore être en mouvement.

(Poem by Faye Mullen with texts borrowed from the works of Sara Ahmed, Lee Maracle, M. NourbeSe Philip, Niki Giannari, Mykki Blanco.)